Chantier de restauration des peintures

Lubin Baugin

Martyr de Saint-Laurent

Ce Martyr de saint Laurent a été peint par Lubin Baugin vers 1650 pour Notre-Dame de Paris : il formait le tableau d'autel de la chapelle du même nom, située dans le déambulatoire sud. Pendant la Terreur, la cathédrale est profanée et vidée de ses œuvres d'art : le tableau quitte alors l'édifice et connaît quelques péripéties avant de resurgir sur le marché de l’art dans les années 1970. Cette histoire accidentée, ainsi que des conditions de conservation, expliquent son état actuel. Afin d’assurer la conservation et la transmission de cette précieuse peinture, une restauration fondamentale est indispensable. Délicate, longue et coûteuse, cette étape est également un moment d'études et de découvertes, qui enrichit notre connaissance de l’œuvre.

Le départ en restauration du tableau